Bien voir pour bien conduire

Voir vite et loin, appréhender reliefs et distances, disposer pleinement d'un champ visuel latéral... « Au volant, la vue, c'est la vie »*.

Faire contrôler sa vue régulièrement et la corriger si cela devient nécessaire fait partie des règles élémentaires à respecter avant de prendre le volant.

 

Quelques recommandations :

Conduire le jour

• Prendre soin d'avoir des verres propres, non rayés, et parfaitement adaptés à sa correction, même si sa correction est mineure

• Toujours avoir des lunettes de rechange dans sa voiture

 

Conduire la nuit

• Impérativement maîtriser sa vitesse car la nuit, couleurs et contrastes s'estompent, ce qui modifie la perception du relief

• Se souvenir que le regard doit se porter au-delà de la zone éclairée par les phares, de manière à pouvoir anticiper et réagir rapidement

• Savoir qu'il faut quelques secondes avant de récupérer une vision normale après avoir croisé les phares d'une voiture (et que la résistance à l'éblouissement diminue de 50% tous les 12 ans)

• Penser que la nuit occasionne une légère myopie (pouvant aller parfois jusqu'à 1,5 dioptrie) ; que très sollicités, les yeux se fatiguent beaucoup plus vite la nuit que le jour ; et qu'il est donc très important de faire des pauses régulières

 

Conduire par temps de brouillard

• Préférer des verres légèrement teintés, jaunes ou orangés, qui accentuent les contrastes

 

Conduire par grand soleil

• Etre équipé de lunettes de soleil aux verres de bonne qualité mais pas trop foncés (teinte de catégorie 4 interdite pour la conduite automobile)

• Se munir de verres solaires correcteurs adaptés à sa vue, si besoin

• Etre très vigilant lors du passage d'une zone très lumineuse à un tunnel ou un sous-bois

 

*source: www.asnav.org